equip-jardin

Quel textile est le plus adapté au mobilier de jardin ?

Après une journée de labeur exténuant, rien de plus soulageant qu’un moment de relax sur son canapé de jardin ! En effet, les meubles outdoor gagnent de plus en plus l’intérêt des consommateurs aujourd’hui. Voués d’esprit créatif, les designers en ameublement ne cessent de confectionner des modèles fabriqués de matières différentes, dont le textile. Une attention particulière est de mise lors du choix car certains types de tissu sont moins avantageux.

Le tissu en tant que matière d’ameublement

Si le textile constitue depuis longtemps l’une des matières les plus usitées pour les mobiliers intérieurs, au côté du cuir, son usage pour ceux extérieurs n’est venu que depuis peu. Sont plus prisées pour les salons outdoor les autres matières telles que : le métal, le plastique, le bois et le verre. La raison principale en est l’aisance de nettoyage. Mais les concepteurs se sont vites aperçus que d’autres matières, comme le tissu, s’avèrent être également prometteuses. Une large variété de tissus est disponible mais le synthétique est celui adapté aux meubles de jardin. Cela peut être : du textilène, du polyester, du sunproof, de l’olefin, de la batyline ou du sunbrella. Les mobiliers extérieurs permettent d’apprécier le panoramique des alentours ainsi que le gout naturel du vent, consentant à une véritable escapade momentanée. L’usage du tissu pour revêtir ces meubles-là les rend moins onéreux. Des canapés ou tabourets en pleine verdure, une table et chaises pour manger sur la terrasse ou un grand fauteuil sur la véranda : ce ne sont pas les modèles qui manquent aujourd’hui !

La compatibilité du tissu à l’environnement extérieur

Le textile des meubles doit être résistant aux conditions outdoor et ne doit requérir de précaution particulière à chaque épreuve : à déplacer vers l’intérieur ou à couvrir d’imperméables. Certes, cela n’exclut pas les entretiens réguliers mais le besoin de suppléments d’attentions serait peu bénéfique. C’est le cas du polyester qui est à mettre à l’abri en période d’hiver et du coton enduit qui supporte mal la chaleur UV et l’humidité. Du tissu compatible aux aléas climatiques, tels que les eaux de pluie, les rayons du soleil, un vent fort et l’ombre des nuages, est de rigueur. La résistance du textilène face à ceux-là est reconnue ainsi que son élasticité le rendant apte à supporter les grands poids. Le sunbrella est aussi acceptable car réputé résistant à toutes intempéries et même aux eaux marines, ne se décolore pas grâce à ses fibres en acrylique. Dans des parties à forte chaleur, le sunproof est idéal. Aussi, qui dit extérieur dit accès facile à plus de souillures. Le salon s’adonne aux poussières et aux autres détritus emportés par l’air. Les excréments des petits parasites, tels que des fourmis, des mouches ou des oiseaux seront salissants. Il faut alors préconiser du tissu aisément nettoyable et à séchage rapide comme l’olefin et le batyline.

Tissu pour meubles extérieurs : les enjeux des autres paramètres

Le salon intérieur accueille souvent les hôtes du fait de son confort. Tel critère peut être, cependant, retrouvé dans le polypropène qui est à la fois souple, léger et anti-moisissure. Dans des lieux à faible température, le vinyle serait aussi convenable pour habiller les mobiliers extérieurs, dans la mesure où il puisse procurer de la chaleur aux utilisateurs. Coté personnalisation, le PVC est celui qui revêt les meilleures caractéristiques et peut même s’apparenter à du cuir. Si l’on souhaite plutôt prôner le côté écologique, le dralon a été tout récemment promu pour sa qualité écologique. La plupart des équipements de jardin, pas uniquement le salon, peuvent être habillés en ce type de textile. Il s’agit d’un antiallergique et sa fabrication produit peu de gaz carbonique que celle des autres tissus et consomme moins d’eau.

Quitter la version mobile