equip-jardin

Comment récolter les graines pour l’année suivante ?

Vous avez commandé des graines bio, reproductibles et françaises, vous avez éliminé les espèces hybrides et vous avez cueilli de meilleurs légumes ? C’est bien ! En ce moment, vous vous interrogez certainement comment procéder afin de cueillir vos graines et fuir le rachat pour l’année suivante ? Voici des explications sur les démarches à suivre !

Moment et méthode de cueillette de vos graines

Avant de pouvoir cueillir vos propres graines, veillez d’abord à opter pour des espèces reproductibles. Évitez les espèces baptisées F1 ou hybrides, etc. Si vos graines sont issues de la Box à Planter, ne commencez pas par le chou, car elles paraissent toutes entièrement reproductibles. Qu’il s’agisse des sachets à l’unité, des trios de sachets ou des box de saison. Il faut patienter jusqu’à ce que vos récoltes atteignent leur pleine maturité avant de pouvoir envisager la cueillette de vos propres graines. C’est essentiel une fois que vous avez cultivé vos graines, planté vos plants et pris soin de vos plants inestimables. Dès l’arrivée en fin de cycle de vos légumes, vos plants vont grandir. L’heure est ainsi arrivée de regarder les opercules composant les graines.

Cueillette des semences de tomates

Une fois la saison estivale terminée, optez pour une tomate en pleine santé. Attendez que cette dernière mûrisse afin de cueillir ses graines. Ce sera la génitrice de l’ensemble des autres qui apparaîtront, c’est important qu’elle soit un modèle ! Dès qu’elle a atteint la maturité, sans la laisser décomposer, tranchez-la en deux grâce à un couteau propre. Reprenez l’ensemble de la pulpe qui contient les pépins. Plongez les graines dans un verre plein d’eau durant une journée entière à température ambiante. Cela permet à la gélatine qui encercle les graines (on nomme cela le mucilage) de se désintégrer. À l’intérieur d’une passoire fine (un filtre à thé, c’est bon !), lavez l’ensemble de vos graines à grande eau. Cette technique permet d’enlever le mucilage, ensuite procédez à l’égouttement.

Mode de conservation de vos graines

C’est essentiel de bien faire l’étiquetage de vos graines avant leur stockage afin de les réutiliser l’année suivante. En faisant cet acte, vous n’allez pas vous tromper au cours de vos semis suivants, etc. Veillez aussi à marquer la date de récolte afin d’être certain de ne pas conserver vos graines pendant une trop longue durée. Ce phénomène entraîne effectivement une annulation de leurs pourcentages de germination. Vous pouvez aussi y marquer certaines informations importantes sur les espèces. Il peut s’agir de l’arrosage, de l’exposition, de la récolte et de la date de semis. Cela vous simplifiera la mission lors des plantations.

Quitter la version mobile